vues-cmv200

 

Notice d’utilisation :

Avant toute première utilisation :

Voir Document « IMPORTANT »

1 / La hauteur des rails du châssis doit être réglée à la hauteur du seuil de chargement du véhicule utilisé. A l’aide d’un mètre, relever ce niveau. Le plus grand nombre des véhicules de type utilitaire rencontré présente des hauteurs de seuil de chargement s’inscrivant dans une fourchette comprise entre 47 et 67 cm du sol.
Le chariot est réglé d’usine à une hauteur standard de 56 cm. Pour effectuer le réglage, le plateau doit être enlevé du châssis.
Retirer les boulons / écrous papillons présents aux 4 pieds du dispositif. Les barres verticales de la structure des rails s’emboitent librement dans les barres du châssis porteur. Des trous verticaux espacés de 2.5 cm sont ainsi prévus pour le réglage en hauteur. Une fois la hauteur déterminée remettre en place les boulons avec leurs écrous papillons aux 4 pieds du dispositif. Il est recommandé de ne pas les serrer trop fortement au risque de déformer les pieds.
Si le véhicule n’est pas équipé d’un plancher en bois, une planche de réception de dimension L 120 x l 104 cm et d’épaisseur 2 cm sera commercialisée ; Cette planche de bois aggloméré est pourvue de 4 trous destinés à permettre sa fixation au sol du véhicule à l’aide de vis. La planche est à fixer dans le coffre du véhicule à une distance qui permettra aux portes du véhicule de se fermer lorsque l’ensemble du dispositif sera chargé et verrouillée.
La position de fixation de la planche de réception fournie doit également être déterminés en tenant compte de la profondeur d’insertion des rails de transfert dans le coffre lorsque chariot est en butée contre le pare-choc du véhicule.

Dispositions Générales de sécurité et d’utilisation

Les marchandises à transporter sur le chariot sont chargées soit manuellement sur le plateau, soit avec l’intervention d’un chariot élévateur et d’une demi-palette ; les roulettes directionnelles du chariot CMV doivent à cet instant être en position de sécurité STOP.
Le volume du chargement ne doit pas excéder 52 cm dans la largeur du plateau afin de permettre l’encastrement du plateau et de son contenu par le châssis porteur.
Le poids du chargement ne peut excéder 200 kg, en veillant à une répartition homogène de la charge sur le plateau. Le chariot ne doit pas être utilisé dans des applications où existe un risque de dépassement de la capacité nominale. Les forces nécessaires à la manœuvre du chariot varient avec la valeur de la charge, l’état du sol, l’état du chariot.
Afin de prévenir des risques de chute de charge, veiller à arrimer le chargement au plateau ; pour cela une sangle est fournie avec chaque plateau.

Les opérations de chargement et déchargement du plateau dans le véhicule, doivent être réalisées uniquement lorsque le véhicule est immobilisé, et sur un terrain plat, plan, sans obstacles au sol.

Le chariot ne doit pas être utilisé en rampe en raison d’une possibilité d’efforts excessifs et d’une perte de contrôle, excepté à vide. Il peut s’avérer parfois nécessaire d’aborder de petites pentes dans le but de déplacer le chariot entre des bâtiments, etc. Dans ce cas, la pente ne doit pas excéder 2 % et le chariot doit être à vide.
Afin de ne pas mettre en défaut la stabilité du chariot, celui-ci à vide ou en charge doit être manœuvré lentement et sans à-coups.

Le chariot ne doit pas être tourné à angle droit pour être arrêté.

Le chariot ne doit pas être utilisé pour transporter des personnes.

Le chariot ne doit pas être tracté par un véhicule.

Le chariot doit systématiquement être au contact en butée avec le pare-choc du véhicule utilisé, et ses roulettes directionnelles en position de sécurité stop, afin d’autoriser les opérations de transfert du plateau avec le véhicule.

petit-panneau-interdiction-assis

 

 

01-02-figures-cmv200 03-figures-cmv200 04-figures-cmv200 04-figures-cmv200

 

A/ Chargement : soit le transfert du plateau vers le coffre.

1/ Ouvrir les portes du véhicules ;

2/ S’assurer de la place disponible dans le véhicule pour recevoir l’ensemble du système (soit un minimum de 80 cm en largeur et 130 cm en longueur).

3/ Présenter le chariot à l’arrière du véhicule jusqu’à entrer en butée avec le pare choc du véhicule. Des protections présentes sur le châssis du chariot permettent ce contact sans risques. Il n’est pas nécessaire de centrer avec une grande précision le chariot avec le coffre du véhicule, tenir compte cependant de la largeur du châssis pour son introduction.

4/ Bloquer les 2 roues directionnelles en déclenchant avec le pied leur système de frein d’arrêt.

5/ Déverrouiller manuellement les 2 clavettes de sécurité et de blocage présentes à l’arrière du plateau servant à le solidariser au châssis. Faire pivoter celle de gauche en position verticale, positionner celle de droite en position UP (1).

6/ Pousser le plateau vers l’intérieur du véhicule ; cette action va déclencher le rabat des rails fixées sur charnières. Les rails vont alors venir se positionner en appui dans le coffre du véhicule et permettre le transfert du plateau. Introduire le plateau suffisamment profondément dans le coffre du véhicule afin de permettre la fermeture des portes du véhicule une fois le châssis inséré.

7/ Bloquer le plateau dans le véhicule au sol en verrouillant la clavette de sécurité et de blocage présente sur la roue arrière droite du plateau. Pour cela, positionner la clavette en position LOCK (2), et faire rouler le plateau jusqu’au blocage automatique du plateau. Un axe vient se loger dans l’axe des roues arrière du plateau et permet l’immobilisation complète du plateau dans le véhicule.

8/ Relever les rails de transfert en position verticale

9/ Se positionner à l’arrière du châssis, le soulever à l’aide des poignées en laissant les grandes roues avant en contact avec le sol, puis soulever le châssis en entier par levier, en s’aidant de l’appuie de la jambe sur le bas du châssis ou se trouve une mousse jusqu’à poser les roues avant du châssis dans le coffre du véhicule dans l’axe d’alignement du plateau, puis introduire le châssis entier dans le véhicule en « encastrant » le plateau jusqu’à la butée.

10/ Fermer le coffre du véhicule.

B/ Déchargement:   soit le transfert du plateau depuis le coffre vers le châssis porteur

Voir illustrations « A/ Chargement »

1/ ouvrir les portes du véhicule.

2/extraire le châssis du véhicule. En saisissant les poignées, soulever le châssis puis reculer d’abord en le faisant rouler sur ses roues avant. Lorsque les roues se trouvent au bord du coffre porter le châssis jusqu’au sol en s’aidant de l’appuie sur la jambe (au niveau du genou). Le poser d’abord au sol sur ses roues avant. A cet instant les roues directionnelles sont en position STOP et doivent y rester.

3/présenter le châssis à l’arrière du véhicule en butée contre le pare-choc en veillant cette fois placer les rails dans l’alignement de la course des roues du plateau pour son extraction. Afin de le positionner avec précision, saisir les poignées du châssis et le soulever légèrement afin de le faire rouler sur les grandes roues avant. Rappel : à cet instant les roues directionnelles arrière sont toujours en position de sécurité STOP.

4/ rabattre les rails amovibles du châssis pour les positionner en appuie sur le coffre du véhicule et s’assurer une nouvelle fois visuellement du parfaite alignement des rails avec la course des roues du plateau.

5/déverrouiller manuellement la clavettes de blocage du plateau en la faisant pivoter en position UP (1) et permettre au plateau de rouler pour son extraction du véhicule.

6 /extraire le plateau du véhicule pour venir le positionner sur le châssis porteur en se saisissant d’abord de la sangle (mettre un pied contre le châssis) puis lorsque celles-ci sont à portée de mains se saisir des poignées pour achever de positionner le plateau sur son châssis. Veiller toujours au bon alignement du chariot avec la trajectoire du plateau vers les rails. Le plateau doit rouler sur les rails du châssis jusqu’aux butées fixes du châssis ; les 2 axes des roulettes avant du plateau vont ainsi se loger dans des crochets de réception présents sur les rails du châssis. Dans l’éventualité d’un décalage important, réintroduire le plateau dans le véhicule, le remettre en sécurité, puis repositionner le chariot.

7/ Un fois positionner sur son châssis, le plateau doit être verrouillé ; les 2 clavettes de sécurité et de blocage présentes à l’arrière du plateau doivent être actionné. Celle de gauche est à faire pivoter à 180° jusqu’à ce qu’elles s’inscrivent en butée contre la partie extérieur de la structure des rails du châssis, celle de droite doit être positionnée DOWN (3). Le plateau est ainsi solidarisé au châssis.

8/ relever les rails de transfert en position verticale.

9/ déverrouiller avec le pied le système de frein d’arrêt des roulettes directionnelles du chariot.

10/ reculer le chariot ainsi reconstituée, et fermer les portes du véhicule.
(Préférez une action de poussée plutôt que de tirée pour le déplacement et avec les roues de grand format fixes en avant).

Plancher de réception :

Pour l’introduction complète du chariot il est nécessaire de tenir compte d’une distance qui doit permettre la fermeture des portes du véhicule une fois le chariot introduit.
Si le véhicule n’est pas équipé d’un plancher, une planche de réception de 120cmx104cm et de 2 cm d’épaisseur sera commercialisée.
4 trous sont ainsi prévus pour la fixation de la planche au plancher du véhicule, et les 2 saignées sont déjà réalisées.

 

Sécurité :

La mise en sécurité du plateau à l’intérieur du véhicule se fera à l’aide de la clavette présente au niveau de la roue arrière droite du plateau clavettes en position LOCK.

IMPORTANT : l’utilisateur du véhicule est seul responsable de la mise en sécurité des matériels et produits transportés ; aussi il lui appartient de prendre toute les dispositions supplémentaires jugés nécessaires pour l’arrimage et la mise en sécurité de ses chargements.

 Pour cela une sangle de 3 mètres est fournie avec chaque plateau.

De même, il est de la responsabilité du conducteur du véhicule de prendre toutes les dispositions nécessaires pour arrimer en toute sécurité les marchandises ou matériels présents sur le plateau.

Pour l’extraction du plateau d’abord tirer le plateau à l’aide de la sangle toujours en s’assurant que les rails reposent bien sur le plat du coffre du véhicule et que ceux-ci s’inscrivent parfaitement dans la courses de sortie des roulettes du plateau. Puis lorsque la poignée est à portée de main, achever le positionnement du plateau sur le châssis en tirant jusqu’aux butées.

cmv3

 

 

Sangle de 3 mètres fournie pour compléter l’arrimage du plateau dans le véhicule.

cmv4

 

 

Réglage de la hauteur des rails du châssis à la hauteur du seuil de chargement du véhicule (5 min)

cmv5

 

 

 

 

Fiches techniques :

01-fiche-technique-cmv 02-fiche-technique-cmv

 

Rapport DEKRA de vérification  :

B50146941501R001_CHARIOT-DE-MANUTENTION-VEHICULABLE-1